#113 - Du 15 novembre au 08 d´┐Żcembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Julien Santoni a du talent  
  Plus fort que Perec  
  Thomas L´┐Żlu, employ´┐Ż chez Monoprix !  
  Le Wepler ´┐Ż Pagano  
  Pour finir, le prix du Pamphlet 2008 !  
  D´┐Żc´┐Żs de Fran´┐Żois Caradec  
  Bilan des prix litt´┐Żraires 2008  
  Premiers romans prim´┐Żs  
  Goncourt au poil  
  Bramly, Interalli´┐Ż 2008  

inscription
d´┐Żsinscription
 
L´┐ŻOdyss´┐Że chinoise

 La Grande ´┐Żle des tortues-cochons
Liu Sola
Seuil
Prix éditeur
20.00 euros

Liu Sola donne un beau guide, essentiel ´┐Ż qui veut se
pr´┐Żparer ´┐Ż l´┐Ż´┐Żmergence
d´┐Żun g´┐Żant. ´┐Żuvre ambitieuse, lecture enrichissante, difficile par
moment.


Ca n´┐Żest pas un scoop, C´┐Żline l´┐Żavait dit et d´┐Żautres avec : la
Chine se r´┐Żveille, le monde
tremble. Nous y sommes, ´┐Ż l´┐Żaube d´┐Żun matin calme inexorable,
le soleil se l´┐Żve sur
l´┐ŻEmpire du Milieu, sa sagesse mill´┐Żnaire, ses aphorismes
assassins, sa culture grav´┐Że
dans le marbre depuis et pour longtemps. Autant dire une
´┐Żnigme fascinante qui angoisse
certainement plus d´┐Żun dirigeant am´┐Żricain aujourd´┐Żhui. La
Grande ´┐Żle des tortues
cochons
est donc une occasion parfaite de regarder
comment la culture chinoise se
nourrit sereinement d´┐Żoccident pour vraisemblablement lui
succ´┐Żder apr´┐Żs vingt si´┐Żcles de
domination. Tibidibidim dim dom dom dim´┐Ż Car son auteur, Liu
Sola, p´┐Żtrie de culture
chinoise, a arpent´┐Ż New York et Londres avant de se r´┐Żinstaller
´┐Ż P´┐Żkin en attendant le
grand soir. Dans ce livre ambitieux, elle m´┐Żle mythe fondateur et
Histoire r´┐Żcente, d´┐Żbats
occidentaux et philosophie traditionnelle dans un r´┐Żcit compos´┐Ż
comme une suite,
variations sur tous les genres de la litt´┐Żrature chinoise. Une
initiation, donc, sur le fond
comme sur la forme.

Retour vers le futur
L´┐Żhistoire est celle d´┐Żun mythe originel qui, comme tous les
mythes, ´┐Żchappe au temps et ´┐Ż
l´┐Żespace. Nous sommes sur une ´┐Żle myst´┐Żrieuse, en l´┐Żan 4000
d´┐Żon ne sait quel calendrier.
Premier vertige´┐Ż Le lecteur fran´┐Żais doit accepter de perdre
tous ses rep´┐Żres pour pouvoir
continuer et se laisser porter par une fable all´┐Żgorique. D´┐Żmarre
alors le r´┐Żcit d´┐Żune
famille, les Ji, depuis ces deux fondateurs, et dont les
descendants sur plusieurs
g´┐Żn´┐Żrations vont et viennent entre l´┐Ż´┐Żle et un grand continent,
figure de la Chine, dont ils
vont tout apprendre. La forme est d´┐Żconcertante, pleine de
po´┐Żsie, et la narration difficile
´┐Ż suivre pendant une centaine de pages. Et ´┐Ż la mani´┐Żre
d´┐ŻUlysse, de Joyce, Liu Sola passe
en revue toutes les formes de narrations chinoises, des petits
traits de philosophie Tao
aux longues divagations de pure po´┐Żsie vaporeuse, en passant
par des dialogues de
th´┐Ż´┐Żtre qu´┐Żon imagine traditionnels. Tout un voyage au fond de la
Chine atemporelle.


La longue marche

Mais au fil de cette grande saga, remplie d´┐Żimaginaire,
surgissent des r´┐Żf´┐Żrences tr´┐Żs
identifiables, un certain ´┐Ż Parti de l´┐ŻUnit´┐Ż ´┐Ż, dangereux et utile
garant d´┐Żune longue marche
vers le pouvoir, le f´┐Żminisme et le matriarcat ( Quand on ne
comprend pas les femmes,
que peut-on comprendre ´┐Ż la politique ?
) et l´┐Żamour, surtout,
tout en d´┐Żlicatesse,
passions ma´┐Żtris´┐Żes par un certain art : Baiser, c´┐Żest
r´┐Żpondre au besoin le plus
originel de la chair, tandis qu´┐Żembrasser, c´┐Żest un besoin de la
chair et de l´┐Ż´┐Żme
.
L´┐ŻHistoire r´┐Żcente, en nourrissant progressivement le conte ´┐Ż
force de m´┐Żtaphores et
p´┐Żriphrases, se mue alors en r´┐Żcit romanesque plus de chez
nous. Voil´┐Ż, peut-´┐Żtre
l´┐Żexplication d´┐Żune culture in´┐Żbranlable : la r´┐Żalit´┐Ż alimente et
ressource l´┐Żimaginaire en
permanence. Au final, c´┐Żest ´┐Ż une descendante des Ji qu´┐Żil
incombe de retracer l´┐Żhistoire
depuis son origine, une boucle sans fin, o´┐Ż les morts reviennent
aupr´┐Żs des vivants.
Comme si l´┐Żavenir devait sans cesse puiser ´┐Ż la source de la
civilisation, une proph´┐Żtie
sonne au tout d´┐Żbut du livre : G´┐Żn´┐Żration apr´┐Żs g´┐Żn´┐Żration,
ils racontaient ´┐Ż leur
descendants la l´┐Żgende des anc´┐Żtres partis en qu´┐Żte de Dieu,
mais plus personne ne savait
qui est ce Dieu, seulement qu´┐Ż´┐Ż force de le chercher ils avaient
trouv´┐Ż l´┐Żempereur de
Chine
. Soyons clairs, je crois qu´┐Żon parle de nous.
Tibidibidim´┐Ż

Marc De Launay



 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |