#116 - Du 27 mars au 20 avril 2009

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  VOX POPULI  
  Weyergans, nouvel immortel  
  Les mutuelles, elles assurent  
  Le prix des libraires pour Dominique Mainard  
  Le figaro se fait une biblioth´┐Żque  
  Wallace post mortem  
  Un buzz pour rien (ou pas grand chose)  
  C'est le Printemps ! (rires)  
  Un ruban pour J.K. Rowling  
  Orgueil, pr´┐Żjug´┐Żs et Zombies  

inscription
d´┐Żsinscription
 
En qu´┐Żte litt´┐Żraire

 El ´┐Żltimo lector
David Toscana
Zulma
Prix éditeur
18.00 euros

La plupart du temps, c´┐Żest de l´┐Żeau que l´┐Żon va chercher au fond du puits. ´┐Ż Icamole cependant, la s´┐Żcheresse s´┐Żvit. Aussi, la seule chose que Remigio parvient ´┐Ż extraire du sien est le cadavre d´┐Żune jeune fille. Et le Mexique n´┐Ż´┐Żtant pas la patrie de Sherlock Holmes, la litt´┐Żrature pourrait bien ´┐Żtre la meilleure alli´┐Że dans l´┐Żentreprise d´┐Ż´┐Żlucidation qui s´┐Żengage´┐Ż

Un vent sec comme la mort souffle sur Icamole. ´┐Ż tel point que, depuis quelque temps, la carriole de Melquisedec qui assure le ravitaillement hebdomadaire du village en eau, est attendue comme le messie. Miraculeusement, un ´┐Żlot de fertilit´┐Ż subsiste toutefois sur le terrain de Remigio dont le puits contient encore une nappe d´┐Żeau sens´┐Że pouvoir assurer son hydratation, son hygi´┐Żne et l´┐Żarrosage de ses modestes plantations pendant quelques semaines encore. Or donc, un jour, en d´┐Żpit de ses calculs, le seau appara´┐Żt d´┐Żsesp´┐Żr´┐Żment vide apr´┐Żs s´┐Ż´┐Żtre heurt´┐Ż ´┐Ż une surface molle qui n´┐Żest autre que le cadavre d´┐Żune jeune fille totalement inconnue de lui.
Veuf, biblioth´┐Żcaire et accessoirement p´┐Żre de Remigio, Lucio est le seul ´┐Ż recevoir la confidence de sa macabre d´┐Żcouverte. Avant m´┐Żme que la nouvelle de la disparition ne se propage dans le village et que la police t´┐Żche de prendre les choses en mains, il entreprend d´┐Ż´┐Żlucider le crime. Au-del´┐Ż du souci de prot´┐Żger son fils innocent, une v´┐Żritable passion l´┐Żanime car il voit dans ce crime l´┐Żoccasion de mettre ´┐Ż l´┐Ż´┐Żpreuve sa conviction selon laquelle la vie serait compr´┐Żhensible et m´┐Żme pr´┐Żvisible, d´┐Żapr´┐Żs les grandes ´┐Żuvres de la litt´┐Żrature.
Tout serait ´┐Żcrit. Non pas au sens religieux du terme, mais plut´┐Żt dans le sens o´┐Ż la litt´┐Żrature et la vie ne font qu´┐Żun, la r´┐Żalit´┐Ż ne pouvant donc exc´┐Żder en invention des si´┐Żcles d´┐Żimagination des plus grands ´┐Żcrivains mondiaux. Ainsi la mort de cette jeune fille fait-elle imm´┐Żdiatement penser Lucio ´┐Ż La mort de Babette , roman d´┐Żun certain Philippe Lafitte, dont il d´┐Żnoue les ´┐Żcheveaux susceptibles de le mettre sur la voie d´┐Żune v´┐Żrit´┐Ż que la meilleure volont´┐Ż ou clairvoyance polici´┐Żre semble incapable de saisir.
D´┐Żobscures ´┐Żlucubrations en apparence au jeu desquelles on se prend rapidement. Et puisque sont aujourd´┐Żhui en vogue des th´┐Żses qui visent ´┐Ż d´┐Żfendre l´┐Żid´┐Że du plagiat de certaines ´┐Żuvres litt´┐Żraires par anticipation, pourquoi ne pas convenir que la litt´┐Żrature pourrait ´┐Żtre l´┐Żoutil d´┐Żune ´┐Żlucidation r´┐Żtrospective d´┐Żactes commis dans la vie r´┐Żelle ? D´┐Żautant plus que rapidement, la simple enqu´┐Żte passe au second plan pour que se d´┐Żveloppe subtilement une r´┐Żflexion sur l´┐Ż´┐Żtat et les imp´┐Żratifs de la litt´┐Żrature´┐Ż Car le dernier lecteur du titre n´┐Żest pas seulement le dernier lecteur de la vie de la jeune disparue mais surtout celui qui r´┐Żgente vies et destins des volumes de la biblioth´┐Żque du village : les plus pr´┐Żcieux rejoignent ses ´┐Żtag´┐Żres tandis que les autres, marqu´┐Żs par le fer de sa censure, s´┐Żen vont nourrir les cafards de son office.

´┐Ż Il y aura toujours plus de livres que de vie ´┐Ż

Sympt´┐Żme de l´┐Żaigreur d´┐Żun homme noy´┐Ż par le chagrin dans lequel l´┐Ża plong´┐Ż la mort de sa femme ? On pourrait reprocher ´┐Ż Lucio de s´┐Żengouffrer dans la litt´┐Żrature comme une ´┐Żchappatoire ´┐Ż la vie r´┐Żelle ´┐Ż laquelle il opposerait l´┐Ż´┐Żcran des mots, bien plus riches que la s´┐Żcheresse et la platitude de la conversation de ses voisins villageois. Mais pour Lucio, pas de dualit´┐Ż, pas d´┐Ż´┐Żquivoque : la litt´┐Żrature, c´┐Żest la vie.
En marge de l´┐Żintrigue ´┐Ż polici´┐Żre ´┐Ż stricto sensu s´┐Żinstaure donc dans les locaux de la biblioth´┐Żque municipale le proc´┐Żs de la litt´┐Żrature mondiale. Derri´┐Żre Lucio et ses jugements cat´┐Żgoriques, on devine ais´┐Żment que pointent aussi les affinit´┐Żs litt´┐Żraires de David Toscana lui-m´┐Żme. Les Russes et les Fran´┐Żais occupent ainsi une place de choix dans son panth´┐Żon litt´┐Żraire, tandis que les Am´┐Żricains par exemple souffriraient d´┐Żun certain manque d´┐Żoriginalit´┐Ż et d´┐Żouverture sur le monde´┐Ż De m´┐Żme, il n´┐Ża pas de mots assez durs pour fustiger la d´┐Żrive mondaine des ´┐Żcrivains contemporains, plus pr´┐Żoccup´┐Żs par l´┐Żobtention de ´┐Ż prix Pavlov ´┐Ż , que par la recherche d´┐Żune r´┐Żelle ´┐Żl´┐Żvation litt´┐Żraire.
Mais Toscana n´┐Żest pas seulement ´┐Żcrivain et grand lecteur de la litt´┐Żrature mondiale, il est aussi mexicain. Aussi, au-del´┐Ż de ses efforts pour pr´┐Żserver la richesse et la cr´┐Żativit´┐Ż de la Babel litt´┐Żraire se fait-il un plaisir de plaider pour le non-alignement de la litt´┐Żrature mexicaine sur son grand voisin ´┐Żtats-unien. Il pr´┐Żne ainsi une litt´┐Żrature mexicaine d´┐Żtentrice de ses propres caract´┐Żristiques. Non pas nationaliste ou m´┐Żme typique, mais qui ne se fourvoierait pas dans l´┐Żimitation pure et simple des codes de la litt´┐Żrature am´┐Żricaine que Toscana juge souvent pr´┐Żvisible et arch´┐Żtypale. Ce qui semble d´┐Żailleurs valoir pour l´┐Żensemble de la litt´┐Żrature sud-am´┐Żricaine, tant les accointances avec Borges sont fortes. Au-del´┐Ż des aspects labyrinthiques du texte, ce n´┐Żest en effet certainement pas un hasard si Lucio est un jour devenu biblioth´┐Żcaire, comme Borges et si, comme lui, il s´┐Żefforce de sauver son fonds, malgr´┐Ż les arguments chiffr´┐Żs du gouvernement d´┐Żplorant la non-rentabilit´┐Ż de la structure au vu du petit nombre d´┐Żinscrits´┐Ż
Crise de la culture et caract´┐Żristiques nationales de la litt´┐Żrature. Des questions on ne peut plus ´┐Ż propos au moment o´┐Ż le Mexique est le pays invit´┐Ż d´┐Żhonneur du salon du livre de Paris. Mais plus qu´┐Żun manifeste El ´┐Żltimo lector est avant toute chose une magnifique invitation ´┐Ż la lecture. Brillant et ludique, ce roman est formidablement contagieux et ne nous donne qu´┐Żune envie apr´┐Żs en avoir tourn´┐Ż la derni´┐Żre page: lire ou relire d´┐Żautres livres afin de d´┐Żcouvrir notre alter ego litt´┐Żraire...

Laurence Bourgeon



 
Le fond des for´┐Żts
David Mitchell 
Boue
Guillermo Fadanelli 
Le choix de Juliette
Juliette Jourdan 
El ´┐Żltimo lector
David Toscana 
Un dieu un animal
J´┐Żr´┐Żme Ferrari 
Une parenth´┐Żse espagnole
Sylvie Gracia 
Dans ma maison sous terre
Chlo´┐Ż Delaume 
L'implacable brutalit´┐Ż du r´┐Żveil
Pascale Kramer 
Ici et Maintenant
Robert Cohen 
Mort d'un super h´┐Żros
Anthony MacCarten 
Best love Rosie
Nuala O´┐ŻFaolain 
Le minist´┐Żre des affaires sp´┐Żciales
Nathan Englander 
Ailleurs
Julia Leigh 
La Bombe et Moi
Anna Rozen 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2009  Zone littéraire |