#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Deux shoots de Chuck

 Le festival de la couille
Chuck Palahniuk
Deno´┐Żl
Prix éditeur
22.00 euros

Coup sur coup, deux livres de Palahniuk : le grand-guignolesque Festival de la couille (Denoel) et le cryptique Journal intime (Gallimard). Pr´┐Żparez les neuroleptiques.


Chuck Palahniuk est assur´┐Żment aussi ´┐Żtrange que ses romans. Ou alors la r´┐Żalit´┐Ż est parfois aussi ´┐Żtrange que les productions de son esprit. Chose inqui´┐Żtante, c´┐Żest la deuxi´┐Żme proposition que semble coroborrer Le Festival de la couille, recueil s´┐Żminal de reportages pass´┐Żs ´┐Ż la moulinette d´┐Żun des cerveaux les plus pr´┐Żcieux des Etats-Unis. Quand l´┐Żauteur de l'anti-social Fight-Club et de l´┐Żinstable Berceuse se pique de journalisme, les angles s´┐Żobstruent. Naviguant entre le drolatique, l´┐Żinsolite, le kitsch et le crade, Chuck Palahniuk danse toujours sur la ligne qui s´┐Żpare l´┐Żhumanit´┐Ż d´┐Żelle-m´┐Żme. Ces quelques pas sont vite franchis d´┐Żailleurs. Pourtant, l´┐Ż o´┐Ż le t´┐Żcheron suerait quelques m´┐Żtaphores bancales, lui se contente de pousser l´┐Żg´┐Żrement du pied ses sujets. Un petit coup de pouce, et la folie du quotidien peut s´┐Ż´┐Żpanouir comme une fleur malade.

Gonzo parmi les schizos

Anthropologue naturel, il laisse parler p´┐Żle-m´┐Żle les originaux, les militaires, les rockstars, les obs´┐Żd´┐Żs, les pauvres, les nantis et les tar´┐Żs. Surtout les tar´┐Żs. Dans ces pinacles de la bouse, toute vell´┐Żit´┐Ż surr´┐Żaliste est rapidement oblit´┐Żr´┐Że par le luxe de d´┐Żtails techniques et le grand pragmatisme du style. Humble, Palahniuk s´┐Żefface derri´┐Żre son sujet : le trouble se suffit ´┐Ż lui-m´┐Żme. Il est vrai que la foire du sexe au fin fond des States qui donne son nom ´┐Ż ce recueil n´┐Ża pas besoin d´┐Żeffets de manche. Tout comme l´┐Żineffable reportage sur les b´┐Żtisseurs de ch´┐Żteaux. Alors, Chuck n´┐Żaurait-il le g´┐Żnie que de tourner la t´┐Żte au bon moment ? C´┐Żest apparemment plus compliqu´┐Ż : ´┐Ż mon propre cycle fonctionne ainsi. R´┐Żalit´┐Ż. Fiction. R´┐Żalit´┐Ż. Fiction ´┐Ż, d´┐Żcrit-il en introduction du Festival. Ce qu´┐Żil r´┐Żsume aussi par ´┐Ż seul. Avec les autres. Seul. Avec les autres ´┐Ż. Rien que de tr´┐Żs banal finalement : sa fiction ne serait que le palliatif d´┐Żune solitude et la r´┐Żalit´┐Ż l´┐Żexpression d´┐Żun groupe ? Le g´┐Żnie tordu de Palahniuk est d´┐Żinverser les codes : la r´┐Żalit´┐Ż n´┐Żest que le palliatif d´┐Żune solitude et la fiction l´┐Żexpression du groupe. L´┐Żhumanit´┐Ż de ses romans peut ainsi sombrer doucereusement dans le d´┐Żlire collectif, en toute normalit´┐Ż.

Misty, dans le brouillard

C´┐Ż´┐Żtait la th´┐Żorie, voil´┐Ż la pratique : Journal intime . Honoris causa du bizarre, Chuck Palahniuk plonge encore une fois son personnage dans l´┐Żenfer le plus insidieux, celui des autres. Misty Wilmot est une de ces figures christiques que l´┐Żauteur affectionne. Vie d´┐Żabn´┐Żgation, espoirs crott´┐Żs, enfance en d´┐Żcalque d´┐Żune m´┐Żre abandonn´┐Że et, forc´┐Żment, abandonnique. Alors quand Peter, son futur ´┐Żpoux, d´┐Żc´┐Żle en elle le talent d´┐Żun peintre, elle le croit. Et quitte alors une prison pour en retrouver une autre : la bien nomm´┐Że Waytansea Island, paradis pour aristos fin de race, refuge de descendants du ´┐Ż Mayflower ´┐Ż dix fois consanguins. Une fois son mari suicid´┐Ż, la v´┐Żritable nature de son destin se r´┐Żv´┐Żlera. En touches l´┐Żg´┐Żres, le basculement s´┐Żop´┐Żre. Misty tient ce Journal intime ´┐Ż la troisi´┐Żme personne, la folie guette et finira par la mordre aux talons pour la faire chuter. A la fois pr´┐Żcis de la douleur et essai sur l´┐Żart, Journal intime est le moins soci´┐Żtal des romans de Chuck Palahniuk : l´┐Żintrospection est ´┐Ż son fa´┐Żte. Il en appelle d´┐Żailleurs ´┐Ż CG Jung ou ´┐Ż la graphologie pour sonder l´┐Ż´┐Żme humaine, ce qui laisse augurer de prochaines op´┐Żrations dans le vif de la psych´┐Ż. Les scalpels de Palahniuk sont de plus en plus tranchants.


NB : Journal Intime est publi´┐Ż aux ´┐Żditions Gallimard, La Noire.

Laurent Simon



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |