#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Et mon mal est d´┐Żlicieux

 Et mon mal est d´┐Żlicieux
Michel Quint
Jo´┐Żlle Losfeld
Prix éditeur
52.00 euros

C'est ´┐Ż un psychodrame autour d'une tragi-com´┐Żdie que le narrateur, un certain Max Klein, convie le lecteur, dont le r´┐Żcit est rapport´┐Ż, dans ce roman, par un ancien professeur de lettres, ´┐Żcrivain, ´┐Żtrangement semblable ´┐Ż l'auteur d'un roman d´┐Żlicieux, un certain Michel Quint.

Th´┐Ż´┐Żtre d'ombres et de lumi´┐Żres

Pr´┐Żsent´┐Ż dans la sc´┐Żne d'exposition de Et mon mal est d´┐Żlicieux, le d´┐Żbut de la Seconde Guerre Mondiale sert de toile de fond ´┐Ż un th´┐Ż´┐Żtre d'amour et de hasard que la r´┐Żp´┐Żtition quotidienne du Cid, tragi-com´┐Żdie de Corneille, va instituer entre deux jeunes adolescent, protagonistes principaux de leur propre histoire. En cet Avignon du d´┐Żbut des ann´┐Żes 40, Max, fils d'un notable local, et Luz, jeune boh´┐Żmienne rappelant la mythique Esm´┐Żralda, se rencontrent chaque soir pour jouer, encore et toujours, les m´┐Żmes r´┐Żles de Rodrigue et de Chim´┐Żne ; pour entamer, hors sc´┐Żne, un marivaudage cependant de courte dur´┐Że. Mais quand la premi´┐Żre rencontre s'apparentera pour Max ´┐Ż une reconnaissance amoureuse imm´┐Żdiate, instinctive et visc´┐Żrale pour sa Chim´┐Żne, Luz sera tr´┐Żs vite fascin´┐Że par l'apparition d'un tiers, un beau soir d'´┐Żt´┐Ż, qui aussit´┐Żt bouleversera la nature des relations nou´┐Żes jusqu'alors. Apparu bri´┐Żvement, le myst´┐Żrieux G´┐Żrard incarne instantan´┐Żment aux yeux de la jeune fille l'´┐Żtre id´┐Żal dans le souvenir duquel sa vie se d´┐Żroulera, fond´┐Ż sur v´┐Żritable culte, dans la foi de la promesse ´┐Żmise par l'´┐Żtre v´┐Żn´┐Żr´┐Ż : revenir en Avignon pour y jouer Le Cid. Le serment fait ´┐Ż Luz par ce jeune inconnu modifie ´┐Ż jamais les destin´┐Żes de Max et Luz et constitue le v´┐Żritable commencement du roman, en bouleversant l'intrigue amoureuse jusqu'alors nou´┐Że entre eux deux.

Les hasards de la vie et de cette p´┐Żriode trouble et troubl´┐Że entra´┐Żneront la disparition du bell´┐Żtre mais aussi celles des parents du jeune Max qui, jet´┐Ż seul dans la vie adolescente, grandit rapidement sous le regard tut´┐Żlaire des deux principales femmes de sa vie : Luz et sa m´┐Żre, Amparo. Mais, plus tard, r´┐Żappara´┐Żt la figure embl´┐Żmatique du beau jeune homme avec qui Luz avait jou´┐Ż Le Cid, dans les pages Th´┐Ż´┐Żtre d'un grand journal. Devenu un acteur c´┐Żl´┐Żbre et adul´┐Ż par la France enti´┐Żre, celui-ci a conquis un nom complet : G´┐Żrard Philipe. Quand Max reste en Avignon et vit dans l'ombre de la lumi´┐Żre de ses jours et de ses nuits, quand l'amoureux n'a de cesse de graviter autour de cette fille solaire qui illumine sa vie, ses jours, ses nuits, son r´┐Żcit, Luz ne vit d´┐Żj´┐Ż plus qu'au travers de G´┐Żrard. Meilleur ami, amoureux transi, le gar´┐Żon se rendra complice de la folie de sa dulcin´┐Że, allant jusqu'´┐Ż la conforter dans ses chim´┐Żres pour apporter le r´┐Żconfort n´┐Żcessaire aux maux qui la br´┐Żlent et la consument. Et l'annonce de la repr´┐Żsentation du Cid par G´┐Żrard Philipe semble ´┐Żtre le signe annonciateur du lever du voile qui repose sur le pass´┐Ż et qui ´┐Żclairera les sentiments de tous et de chacun.

Sur la sc´┐Żne des sentiments

Le roman de Michel Quint s'apparente ´┐Ż une formidable invitation au voyage dans les sentiments et les passions de ces personnages mais aussi dans la petite et la grande histoire, qui fait les hommes et en constitue l'´┐Żtoffe. Cette promenade dans les souvenirs d'un vieil homme nous permet de le suivre sur les traces de son pass´┐Ż, lui permet de nous le faire revivre et de partager avec nous ses ´┐Żmotions, la naissance de ses sentiments, ses petites joies et ses grandes tristesses. Mais elle nous am´┐Żne surtout dans les tr´┐Żfonds des personnages, peu nombreux mais ´┐Żlabor´┐Żs, tout ´┐Ż la fois solaires et remplis de zones d'ombre.

La structure-m´┐Żme du r´┐Żcit propose une int´┐Żressante mise en abyme : si le th´┐Ż´┐Żtre est l'un des th´┐Żmes centraux, le d´┐Żcoupage du roman rappelle celui d'une pi´┐Żce avec ses sc´┐Żnes et ses actes, chacun de ceux-ci ´┐Żtant annonc´┐Ż par un retour narratif au vieil homme et ´┐Ż l'´┐Żcrivain. Chacun de ces interm´┐Żdes apporte un vrai souffle ´┐Ż l'histoire, lui conf´┐Żrant son rythme, lent, doux, agr´┐Żable, qui permet de suivre agr´┐Żablement l'intrigue, de s'impr´┐Żgner de cette histoire d'amour et de mort que Proper M´┐Żrim´┐Że aurait certainement appr´┐Żci´┐Że. La pr´┐Żsence de d´┐Żcors (peu nombreux) et de retournements de situation (toujours bien amen´┐Żs) confortent enfin la lecture de ce roman avec les yeux de la dramaturgie.

Si le contexte historique difficile, omnipr´┐Żsent dans la premi´┐Żre partie du r´┐Żcit, conf´┐Żre une dimension tragique au personnage de Max Klein, sans toutefois tomber dans le pathos, l'analyse historique reste sommaire. Les p´┐Żrip´┐Żties structurent n´┐Żanmoins et insufflent une dynamique ´┐Ż l'histoire et permettent d'entrer en empathie avec Max et le vieil ´┐Żcrivain. Mais l'un des m´┐Żrites du roman de Michel Quint est assur´┐Żment de donner envie de relire la pi´┐Żce de Corneille mais aussi de retrouver les auteurs m´┐Żditerran´┐Żens tant il fleure bon le Sud, terre de passions et de douleurs, qui se retrouvent ici dans les histoires personnelles des protagonistes et permettent de mieux appr´┐Żcier la force de leurs destin´┐Żes contrari´┐Żes.

Christophe Galod´┐Ż



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |