#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  
  Chateaureynaud a de l'Imaginaire  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Les po´┐Żtes du Grand Jeu

 Les po´┐Żtes du Grand Jeu
Zéno Bianu
Gallimard
Prix éditeur
8.00 euros



Ils n´┐Żont qu´┐Żun mot ´┐Ż dire : ´┐Ż oui et non ´┐Ż. Pour atteindre la R´┐Żalit´┐Ż absolue, il leur fallait d´┐Żtruire. Non cr´┐Żer du n´┐Żant. D´┐Żtruire. D´┐Żpasser. D´┐Ż-passer par la po´┐Żsie la diversit´┐Ż contradictoire du monde abject et sensible pour ´┐Żprouver, pour retrouver, pour re-prouver l´┐Żunit´┐Ż d´┐Żun ordre universel, d´┐Żune premi´┐Żre ´┐Żvidence, Absolue, Irr´┐Żductible, Essentielle. Comme dans le jeu du Kim de Kipling, l´┐Żhomme, les yeux grand ferm´┐Żs, en lui ´┐Żprouvait, retrouvait, re-prouvait l´┐Ż´┐Żvidence des objets vus avant l´┐Żacte supr´┐Żme et irr´┐Żductible, le grand jeu auquel il se donna : fermer les yeux. Le po´┐Żte, lui, ouvre les yeux sur le d´┐Żsespoir pour guider ses contemporains vers la r´┐Żv´┐Żlation, pour que le d´┐Żsespoir leur ouvre les yeux. Conscient de l´┐Żomnipotente vanit´┐Ż d´┐Żun monde contradictoire, IL LUI FAUT DONC AFFLIGER SES PROCHAINS. Qu´┐Żils jettent leur humanit´┐Ż dans le vaste tombeau de la nature et que, laissant celle-ci ´┐Ż ses lois propres, ils embrassent l´┐Żinh´┐Żrente connaissance qui sourd de la ´┐Ż m´┐Żtaphysique exp´┐Żrimentale ´┐Ż.

´┐Ż Primitif, sauvage, antique, r´┐Żaliste ´┐Ż

Certains romantiques comme Nerval ou Kleist aspiraient ´┐Ż un autre monde ; Rimbaud introduisit dans ces exaltations une m´┐Żthode pour atteindre la r´┐Żalit´┐Ż d´┐Żune vie autre ; pour Ren´┐Ż Daumal, Roger Gilbert-Lecomte, Roger Vailland et Joseph Sima, unique ´┐Żtait la tentative. Le Grand Jeu ne se tente qu´┐Żune seule fois, ´┐Ż le Grand Jeu ne cherche que l´┐Żessentiel ´┐Ż (´┐Ż La Circulaire du Grand Jeu ´┐Ż). Dans ´┐Ż L´┐Żhorrible r´┐Żv´┐Żlation´┐Ż la seule ´┐Ż, Roger Gilbert-Lecomte demande ainsi ´┐Ż ses amis, debout face ´┐Ż la r´┐Żalit´┐Ż foisonnante et absurde : ´┐Ż vous souvient-il qu´┐Żavant tout aspirait vers l´┐Żunit´┐Ż une ? ´┐Ż. En 1928, dans le but de retrouver le lien direct avec l´┐ŻEsprit total que chacun avait au d´┐Żbut de sa vie, un groupe de jeunes gens abat leur Revue du Grand Jeu, cruciale et imp´┐Żrative. Le premier des quatre num´┐Żros (la dernier, abandonn´┐Ż, n´┐Żaura aucun lecteur adoptif) na´┐Żt en septembre sur la Terre ; les auteurs et le Verbe se port(ai)ent bien.

Le Grand Jeu face ´┐Ż toi

´┐Żcoute et lis. La parcelle d´┐Ż´┐Żtre qui est d´┐Żvolue ´┐Ż nos consciences, au commencement du monde, n´┐Ż´┐Żtant pas irr´┐Żm´┐Żdiablement s´┐Żpar´┐Że de l´┐ŻEsprit universel, il te faut alors quitter toute ´┐Ż mentalit´┐Ż logique et rationnelle ´┐Ż, te fondre dans la ´┐Ż mentalit´┐Ż pr´┐Żlogique et mystique ´┐Ż.Te tourner vers cet Esprit premier suppose l´┐Żabolition de toute individualit´┐Ż. Le groupe du Grand Jeu appelle Dieu cet ´┐Żtat limite de toute conscience, ´┐Żtat de l´┐Ż´┐Żme qui s´┐Żappr´┐Żhende sans le secours d´┐Żune individualit´┐Ż. Si tu veux entrer en toi et en l´┐ŻEsprit premier, d´┐Żtourne-toi de ´┐Ż je suis Moi ´┐Ż.

Le Grand Jeu explora aussi loin que possible ´┐Ż les proc´┐Żd´┐Żs de d´┐Żpersonnalisation, de transposition de la conscience ´┐Ż pour atteindre la R´┐Żalit´┐Ż. ´┐Żcoute et lis les moyens ´┐Żnonc´┐Żs par ceux qui ont exp´┐Żriment´┐Ż la m´┐Żtaphysique.
D´┐Żabord il te faut rire de ce que tu vois, de ce que tu es, de cette r´┐Żalit´┐Ż que tu crois ´┐Żtre r´┐Żelle : ´┐Ż Dieu merci, comme dit l´┐Żautre ; on peut toujours se lib´┐Żrer soi-m´┐Żme ´┐Ż (´┐Ż Politique ´┐Ż, Gilbert Ribemont-Dessaignes).
Ensuite, selon Gilbert-Lecomte (´┐Ż L´┐Żhorrible r´┐Żv´┐Żlation´┐Ż la seule ´┐Ż), le sommeil, retour rythmique au pays pr´┐Ż-natal, te permettra de rentrer en contact avec l´┐Ż´┐Żtre universel : et sache que tout ce que tu vis alors, que tout ce que tu as r´┐Żv´┐Ż une fois existe ´┐Ż l´┐Ż´┐Żgal des faits du pseudo-r´┐Żel. Si Moi-qui-dors tombe, Moi-qui-veille l´┐Żaide par ´┐Ż souvenir de solidarit´┐Ż ´┐Ż mais celui-ci souffrira assur´┐Żment de courbatures et de maux de t´┐Żte toute la sainte journ´┐Że.
Puis ressens ce que Daumal exp´┐Żrimenta (´┐Ż L´┐Żasphyxie et l´┐Żexp´┐Żrience de l´┐Żabsurde ´┐Ż): ´┐Ż les formes logiques de la pens´┐Że sont confondues, chez la plupart des civilis´┐Żs de notre si´┐Żcle, avec l´┐Żacte m´┐Żme de penser ´┐Ż. Mais, civilis´┐Ż, sache que maintes m´┐Żthodes de pens´┐Że lib´┐Żrent la ´┐Ż logique intuitive ´┐Ż : l´┐Żasphyxie, la narcose, l´┐Żanesth´┐Żsie avec une drogue quelconque´┐Ż Comme lui, respire du t´┐Żtrachlorure de carbone, de l´┐Ż´┐Żther ou du protoxyde d´┐Żazote, et tu Sauras. Ou, m´┐Żme, Innocent, avance-toi que je te pr´┐Żsente H´┐Żro´┐Żne. H´┐Żro´┐Żne, mon h´┐Żro´┐Żne. N´┐Ż´┐Żcoute pas les impies qui ´┐Żvoquent l´┐Ż ´┐Ż Enfer des drogu´┐Żs (sic et resic et resic) ´┐Ż, ces malades du colon c´┐Żr´┐Żbral qui ´┐Żpandent dans leurs papiers-Q(uotidiens) ´┐Ż leur diarrh´┐Że journalistique documentaro-moralisatrice ´┐Ż. Quand l´┐Ż´┐Żtre atteint ´┐Ż une souffrance plus qu´┐Żhumaine, ´┐Ż la spirale immobile qui broya le po´┐Żte, il se perd en tant qu´┐Żhomme et recouvre son entit´┐Ż premi´┐Żre. ´┐Ż toi de mener un travail volontaire de l´┐Żesprit pour ma´┐Żtriser ces conditions de conscience.
Enfin, enfant rimbaldien, deviens ´┐Ż ton tour voyant et ouvre-toi ´┐Ż l´┐Żunivers des Images, des symboles derniers de la r´┐Żalit´┐Ż : ´┐Ż un po´┐Żte ne peut croire qu´┐Żen la ´┐Ż po´┐Żsie ´┐Ż qui est un nom du Monde du Myst´┐Żre ´┐Ż (´┐Ż L´┐Żhorrible r´┐Żv´┐Żlation´┐Ż la seule ´┐Ż, Roger Gilbert-Lecomte).

PO´┐Żsie EMinemment ESsentielle

Le Grand Jeu recherche le vrai mot, ici et maintenant. Se tend tout entier vers un langage qui remanie la parole vivante pour mettre ´┐Ż jour le secret d´┐Żune v´┐Żrit´┐Ż enti´┐Żre : entrer en accord avec l´┐Żordre universel de l´┐ŻEsprit premier. Proches des surr´┐Żalistes, Daumal et ses camarades s´┐Ż´┐Żloignent de ceux-ci qui restreignent leur maniement du langage ´┐Ż des jeux d´┐Ż´┐Żcriture maintenus dans les errances anciennes. De ceux-ci qui ´┐Żcrivaient pour une r´┐Żvolution politique quand ceux-l´┐Ż se laissaient ´┐Żcrire V´┐Żrit´┐Ż. Bannies les rimes, absentes les c´┐Żsures, les m´┐Żtaphores fil´┐Żes, les figures styl´┐Żes, la grammaire servent de viatiques pour tenter d´┐Żexprimer la r´┐Żalit´┐Ż d´┐Żune autre dimension. La langue se fait signes, signaux de l´┐ŻAu-del´┐Ż. Mani´┐Że mais non maltrait´┐Że dans ´┐Ż L´┐ŻHistoire de France ´┐Ż l´┐Ż´┐Żcole du soir ´┐Ż quand Gilbert-Lecomte la donne ´┐Ż lire en phon´┐Żtique : (et maintenant lis ´┐Ż voix haute) ´┐Ż Notre rabot paix y sape aile l´┐Żaffre anse ´┐Ż. Objet d´┐Żune attention inqui´┐Żte dans ´┐Ż Quelques po´┐Żtes du XXV´┐Żme si´┐Żcle ´┐Ż, texte g´┐Żnial et visionnaire o´┐Ż NostraDaumal imagine une France aux pr´┐Żs peupl´┐Żs de ´┐Ż n´┐Żo-vaches ´┐Ż toutes en pis et pr´┐Żdit l´┐Ż´┐Żvolution du fran´┐Żais vers un chinois monosyllabique, g´┐Żn´┐Żtiquement vici´┐Ż par la faute d´┐Żun XIX´┐Żme si´┐Żcle (et rajoute le XX´┐Żme et, ´┐Ż coup s´┐Żr, le XXI´┐Żme si´┐Żcle) qui n´┐Ża pas su d´┐Żfinir la vraie po´┐Żsie.

Maintenant entre en harmonie avec la langue en mouvement car ´┐Ż qui s´┐Żennuit se nuit ; mais qui se laisse ennuyer sort de la nuit ´┐Ż (Daumal, ´┐Ż Qui s´┐Ż´┐Żtrangle ´┐Ż).

Ferme les yeux et fixe la bougie devant toi. Crie les textes des lyc´┐Żens de Reims et tu verras se dessiner, nyctalope initi´┐Ż, la spirale de Sima.

Grand Joueur, prends ton inspiration. Ce fut pour faire leur d´┐Żsespoir. Ce sera pour faire ton d´┐Żsespoir. ´┐Ż Aucune aspiration, mais des expirations ´┐Ż.



Par Charles Patin O´┐ŻCoohoon et Olivier Stroh

A noter : anthologie pr´┐Żsent´┐Że par Z´┐Żno Bianu



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |