#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Chambre avec gisant

 Chambre avec gisant
Eric Pessan
La Diff´┐Żrence
Prix éditeur
15.00 euros

Surprenant Eric Pessan : serait-il le prototype d´┐Żun genre ´┐Ż n´┐Żo rebelle ´┐Ż qui se passe de l´┐Ż´┐Żclat des mots en utilisant leur pouvoir de suggestion ´┐Ż gogo ? Pourtant, si les h´┐Żros de Eric Pessan sont ´┐Ż leur mani´┐Żre tous frapp´┐Żs de mutit´┐Ż, leur p´┐Żre n´┐Ża pas sa langue dans sa poche. Il pourrait m´┐Żme ´┐Żtre assimil´┐Ż ´┐Ż une nouvelle figure de r´┐Żvolutionnaire, silencieuse et subtile, qui retournerait les armes de la modernit´┐Ż contre elle pour mieux la d´┐Żnoncer.
Rappelez-vous, c´┐Ż´┐Żtait il y a d´┐Żj´┐Ż un an. Le jeune auteur nous avait pondu le conte d´┐Żun homme qui perd peu ´┐Ż peu les codes et les secrets du langage, pour qui le sens des mots devient un peu plus flou ´┐Ż mesure que le temps passe. Un homme pour qui la capacit´┐Ż de s´┐Żexprimer finissait par s´┐Ż´┐Żchapper, alors que sa fille de deux ans apprenait en parall´┐Żle les vices de la communication et les joies du partage parl´┐Ż. C´┐Ż´┐Żtait L´┐Żeffacement du monde, ou effacement progressif et involontaire des consignes d´┐Żun univers ma´┐Żtris´┐Ż.

Dans ce tout nouveau et deuxi´┐Żme roman, Chambre avec gisant, il est ´┐Żgalement question de difficult´┐Ż d´┐Żexpression, ´┐Ż la diff´┐Żrence pr´┐Żs que cette fois le h´┐Żros, homme d´┐Ż´┐Żge moyen nomm´┐Ż Pierre, ne verra pas son monde dispara´┐Żtre. Il choisit lui-m´┐Żme, un beau matin, de s´┐Żen extraire et d´┐Żen dispara´┐Żtre en se couchant, sans plus d´┐Żexplications. L´┐Żeffacement devient volontaire, plus explicite que tout d´┐Żni ou toute parole de r´┐Żvolte. Et sa d´┐Żcision de dire non ´┐Ż un syst´┐Żme qui ne lui convient plus passera n´┐Żcessairement par la n´┐Żantisation du corps et de tout mouvement de ce corps. C´┐Żest ainsi que Pierre devient un gisant, le gisant de cette chambre en haut des escaliers que ses enfants redoutent. Cas sans pr´┐Żc´┐Żdent dans l´┐Żhistoire de la m´┐Żdecine, que veut-il dire ? Le sait-il lui-m´┐Żme ? Se rel´┐Żvera-t-il du grand lit de la chambre conjugale, d´┐Żsert´┐Że par son ´┐Żpouse ? Il s´┐Żimpose le silence : ne plus prof´┐Żrer une parole et se contenter de sourire, de pleurer et d´┐Żaimer, int´┐Żrieurement. Intens´┐Żment.

C´┐Żest un d´┐Żfil´┐Ż ininterrompu de proches, de sp´┐Żcialistes, de coll´┐Żgues et de voisins qui s´┐Żen suivra. Mais Pierre ne se rel´┐Żvera pas, en d´┐Żpit des exhortations de tous, de sa femme qui n´┐Żen peut plus, de ses trois enfants qui ne comprennent qu´┐Żinstinctivement cette situation ´┐Żtrange. Une histoire ´┐Ż dormir debout que celle de ce Pierre qui entend, voit et sent tout en restant obstin´┐Żment allong´┐Ż. Jusqu´┐Żau bout, jusqu´┐Żau bout de ses convictions.

Couch´┐Ż, immobile et muet, Pierre est en r´┐Żalit´┐Ż un personnage dans l´┐Żattente. Un personnage qui revit son arriv´┐Że au monde. Un peu comme le narrateur du pr´┐Żc´┐Żdent roman, il esp´┐Żre red´┐Żcouvrir le sens cach´┐Ż de la vie. Pierre attend de sa femme et de ses trois enfants qu´┐Żils l´┐Żemm´┐Żnent sur ce chemin, d´┐Żpouill´┐Ż des superficielles contingences du quotidien. Un peu ´┐Ż l´┐Żimage du nourrisson qui ouvre les yeux, apprend et se laisse porter par des forces ext´┐Żrieures ´┐Ż lui, nous ´┐Żvoluons entre pr´┐Żparation et ingestion de nourriture, s´┐Żances de nettoyage de cet homme qui tend vers une forme de puret´┐Ż (entendre : conformit´┐Ż ´┐Ż soi), courtes pauses de tendresse de la part de sa petite famille d´┐Żsempar´┐Że par sa pr´┐Żsence absente et visites curieuses ou compatissantes des amis du couple. Un roman incroyable, ´┐Ż l´┐Żissue anticip´┐Że mais au d´┐Żroulement qui m´┐Żrite plus qu´┐Żun simple d´┐Żtour.

Am´┐Żlie S.



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |