#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
La guerre

 La guerre
Colette Lambrichs
La Diff´┐Żrence
Prix éditeur
12.00 euros


Article sur Colette Lambrichs, ´┐Żditrice et auteur aux ´┐Żditions de la Diff´┐Żrence. Profitons-en donc pour faire un double ´┐Żloge. Non contents de trouver la ligne ´┐Żditoriale de la maison incroyablement novatrice, audacieuse et toujours originale, on ira plus loin : jamais l´┐Żun de leurs livres ne nous a paru facile, convenu. On peut ne pas accrocher ´┐Ż tous les coups, mais infiniment rares seront ceux qui reposeront un des livres de La Diff´┐Żrence sur l´┐Ż´┐Żtag´┐Żre avec la sensation d´┐Żavoir ´┐Żt´┐Ż embobin´┐Ż sur la qualit´┐Ż du texte.

Or, avec La guerre, nous accrochons. Mieux, on l´┐Ża attrap´┐Ż un apr´┐Żs-midi sur la plage, presque par paresse (le livre n´┐Żest pas tr´┐Żs ´┐Żpais´┐Ż) et pour finir on ne l´┐Ża pas l´┐Żch´┐Ż avant la derni´┐Żre page. Deux heures pleines de concentration et quelques coups de soleil ´┐Ż l´┐Żarriv´┐Że, mais quelles heures ! Ce que l´┐Żon ne peut s´┐Żemp´┐Żcher de remarquer, pour commencer, c´┐Żest que l´┐Żauteur ne d´┐Żroge pas aux principes qu´┐Żelle a pos´┐Ż "chez elle" quant ´┐Ż la publication des manuscrits. La guerre : audacieux et original, pas convenu ; les ingr´┐Żdients sont au grand complet. Explications.

N´┐Że ´┐Ż Bruxelles en 1946, Colette Lambrichs habite Paris depuis 1972. Elle est l´┐Żauteur de trois recueils de nouvelles : Tableaux noirs, Histoires de la peinture et Doux leurres. Nous tenons donc ici son premier roman, roman qui va dans la continuit´┐Ż de ce qu´┐Żelle a d´┐Żj´┐Ż montr´┐Ż ma´┐Żtriser : le texte court. Mais plus qu´┐Żun roman, La guerre est une sorte de petit conte philosophique. Attention, lorsque l´┐Żon parle de conte philosophique on n´┐Ża que trop tendance ´┐Ż attendre du Voltaire au tournant. Un peu de cela, mais autre chose encore. Pas de merveilleux ni de h´┐Żros b´┐Żat, mais une fable qui se veut satire du R´┐Żel, et un regard lucide, averti mais impuissant, de l´┐Żaudacieux journaliste qui est son h´┐Żros.

En quelques coups de pinceaux, nous voil´┐Ż plong´┐Żs aux c´┐Żt´┐Żs d´┐ŻUrbin Chave (si si, prononcez le ´┐Żain´┐Ż et le ´┐Żave´┐Ż, pas de sonorit´┐Ż l´┐Żam´┐Żricaine qui tienne) dans un monde parall´┐Żle pris dans les mailles d´┐Żune dr´┐Żle de guerre : une guerre contre le sens des mots. Pas surprenant que plus rien ne tienne la route dans ces conditions, et que l´┐Żon r´┐Żalise que l´┐Żon a ´┐Żt´┐Ż convi´┐Żs ´┐Ż une esp´┐Żce de "non anniversaire" digne d´┐ŻAlice au Pays des Merveilles ! Urbin Chave va donc, au d´┐Żtour du carrefour, d´┐Żcider de se rendre dans un pays-ville bien ´┐Żtrange, o´┐Ż aucun des codes d´┐Żusage ne semblent en vigueur. Pour arriver ´┐Ż Glome ? Rien de plus simple : il suffit de ne pas avoir peur de s´┐Żembourber dans la d´┐Żcharge g´┐Żante qui y donne acc´┐Żs, et de ne pas ouvrir des yeux trop ronds une fois arriv´┐Żs dans ladite ville. Car rien ne serait pire que de passer pour un rebelle, ´┐Ż Glome´┐Ż

Myst´┐Żrieuse Glome, dont les symboles nationaux (le cactus et le chameau), le ballon qui vous indique un centre ville imaginaire et vous surveille dans vos d´┐Żplacements, les appartements de 4 mis´┐Żreux m´┐Żtres carr´┐Żs, la p´┐Żnurie d´┐Żeau et les discours fascisants de leaders ´┐Żchauff´┐Żs ne semblent plus choquer les habitants. Urbin Chave ira de surprise en surprise, d´┐Żindignation en indignation´┐Ż saura-t-il r´┐Żagir ou se laissera-t-il happer par Glome, ville carc´┐Żrale o´┐Ż la libert´┐Ż s´┐Żobtient par l´┐Żargent, le silence et la soumission ? O´┐Ż tout est tenu secret, jusqu´┐Ż´┐Ż ces barreaux de prisons physiques et moraux ´┐Ż peine perceptibles tant l´┐Żhabitude gomme le jugement critique ?

Ci-dessous l´┐Żextrait d´┐Żune discussion entre Chave et une infirmi´┐Żre aveugl´┐Że. Si vous n´┐Ży percevez pas un peu de l´┐Żambiance de Glome´┐Ż

"Des gens, par petits groupes, les rejoignent, les d´┐Żpassent.
- Ils vont aussi assister ´┐Ż cette conf´┐Żrence sur l´┐Żeau ? s´┐Żenquiert Chave.
- Probablement. Elle ´┐Żt´┐Ż annonc´┐Że sur les diff´┐Żrentes cha´┐Żnes de t´┐Żl´┐Żvision.
- Ils se d´┐Żplacent ´┐Ż pied, observe Chave, tr´┐Żs attentif ´┐Ż la foule qui grossit. A qui appartiennent donc les automobiles parqu´┐Żes autour du ´┐Żrest-ocean´┐Ż ? Par ici, il n´┐Ży a personne au volant.
- La loi l´┐Żinterdit.
- Mais alors, qui les ach´┐Żte et pourquoi ?
- Tout un chacun. On a le droit de d´┐Żduire le montant de l´┐Żachat de ses imp´┐Żts, c´┐Żest une fa´┐Żon d´┐Żencourager l´┐Żindustrie, de cr´┐Żer des emplois.
- J´┐Żai pourtant vu des autoroutes satur´┐Żes.
- A Glome, il y a un vaste circuit qui communique avec les parcs. Les moteurs y tournent ´┐Ż plein r´┐Żgime."

La guerre est bien un conte malin, qui disserte ´┐Ż mots couverts sur la manipulation et le pouvoir de l´┐Żargent, sur les non-sens de notre soci´┐Żt´┐Ż de consommation. Colette Lambrichs semble elle-m´┐Żme partie en guerre contre la molesse et la ti´┐Żdeur des foules, contre un monde manipul´┐Ż qui n´┐Żen a plus conscience et qui a ferm´┐Ż les yeux. Tout en ´┐Żvitant la moralisation et les d´┐Żnonciations cyniques. L´┐Żger et d´┐Żsinvolte au contraire, ce texte double ainsi la port´┐Że du message qu´┐Żil contient´┐Ż il la triple m´┐Żme, gr´┐Żce ´┐Ż une chute qui retourne compl´┐Żtement la fiction. De quoi devenir cingl´┐Ż, mais le monde est d´┐Żj´┐Ż ´┐Ż l´┐Żenvers, non ?

J. L. N.



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |