#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Trois histoires d´┐Żamour

 Trois histoires d´┐Żamour
Yael Hedaya
Actes Sud
Prix éditeur
22.00 euros

Ce n´┐Żest pas parce qu´┐Żun titre sonne un peu idiot ou simplet qu´┐Żil faut pour autant en conclure que son contenu le sera aussi. La question que l´┐Żon pouvait se poser, prenant ce livre de plus de trois cent pages imposantes, ´┐Żtait : va-t-on avoir droit ´┐Ż l´┐Ż´┐Żni´┐Żme r´┐Żcit d´┐Żun flirt d´┐Żadolescence, ´┐Ż celui d´┐Żune passion folle et br´┐Żve, puis de l´┐Żamour d´┐Żune vie ?

Rien de tout cela, et pourtant le titre ne refl´┐Żte que son strict contenu. Trois histoires d´┐Żamour. Tout simple. Et du tout beau. De la vraie litt´┐Żrature amoureuse. Un bravo ´┐Ż Yael Hedaya, journaliste et ´┐Żcrivain de Tel-Aviv (n´┐Że en 1964 ´┐Ż J´┐Żrusalem), qui a su nous captiver et nous conduire ´┐Ż travers cette trilogie, deuxi´┐Żme livre qu´┐Żelle publie et fait traduire en cinq langues.

La plume de Yael Hedaya, sobre et ´┐Żl´┐Żgante, jamais mi´┐Żvre, va nous faire p´┐Żn´┐Żtrer au sein de trois amours qui se construisent peu ´┐Ż peu. Ce sont trois mondes diff´┐Żrents que l´┐Żon explore, dont les codes et protocoles amoureux sont ais´┐Żment identifiables mais pas toujours bien v´┐Żcus. Autrement dit, chacune des h´┐Żro´┐Żnes (car l´┐Żauteur est prudente malgr´┐Ż tout : elle ne se glisse que rarement dans la peau d´┐Żun homme ´┐Ż nous parlons d´┐Żamour et de corps, n´┐Żest-ce pas ?) ne nage pas comme si elle ´┐Żtait parfaitement int´┐Żgr´┐Że ´┐Ż son univers. Elles sont toutes un peu sir´┐Żnes, un peu perdues, entre deux eaux. Un peu d´┐Żboussol´┐Żes face ´┐Ż l´┐Żavenir, et parfois face au pass´┐Ż. Mais cette incertitude n´┐Żest-elle pas ce qui rend tout amoureux touchant ?

Mais ce qui est remarquable, au-del´┐Ż des diff´┐Żrences de forme et de fond de chaque r´┐Żcit, ce sont les ponts subtils imagin´┐Żs par Yael Hedaya. Car une histoire d´┐Żamour (au sens large : sentimentale, sexuelle) n´┐Żexiste pas sans spectateurs externes (le chien dans Les animaux domestiques ; Maya, qui observe le couple form´┐Ż par ses parents, ainsi que Nathan et sa l´┐Żgitime fianc´┐Że ; enfin ces m´┐Żdecins d´┐Żsagr´┐Żables qui condamnent Mati dans la troisi´┐Żme histoire). Mention sp´┐Żciale ´┐Ż la derni´┐Żre histoire (on termine par le meilleur) et ´┐Ż sa construction crescendo : lassitude progressive de l´┐Żun et de l´┐Żautre des partenaires, apparition du spectre de l´┐Ż´┐Żge, de la maladie et des fant´┐Żmes du pass´┐Ż

Ainsi, dans l´┐Żunivers de Yael Hedaya -qui pourrait presque ´┐Żtre parisien- on se persuade que l´┐Żamour, ce n´┐Żest qu´┐Żune histoire qui se r´┐Żp´┐Żte sous d´┐Żinfinies et infimes variations. Quel que soit l´┐Ż´┐Żge, quelles que soient les personnalit´┐Żs, quel que soit l´┐Ż´┐Żquilibre ´┐Żpr´┐Żcaire- du couple. L´┐Żamour n´┐Żest qu´┐Żune histoire presque vulgaire tant elle se vit ´┐Ż l´┐Żidentique, tant elle se termine immanquablement sans pour autant avoir vraiment vu le jour autrement que dans l´┐Żesprit de l´┐Żamoureux. L´┐Żamour, pourrait-on dire pour paraphraser l´┐Żauteur, ´┐Ża se termine avant m´┐Żme d´┐Żavoir commenc´┐Ż, et parfois ´┐Ża recommence lorsque l´┐Żon croit que c´┐Żest fini. L´┐Żamour, c´┐Żest sans rep´┐Żre. En bref, l´┐Żamour, c´┐Żest dur. Et Yael Hedaya est une fine observatrice de ces moments douloureux, o´┐Ż tout peut basculer, o´┐Ż tout est ouvert.

J. L. N.



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |