#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Interalli´┐Żs J - 4  
  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Le fils de la sardine

 Le fils de la sardine
Ilan Duran Cohen
Actes Sud (Babel)
Prix éditeur
14.94 euros

En direct du formidable deuxi´┐Żme roman d´┐ŻIlan Duran Cohen, auteur de Chronique alicienne en 1997 (´┐Żditions Actes Sud), et plus connu en tant que r´┐Żalisateur (La confusion des genres). C´┐Żest une v´┐Żritable parenth´┐Żse enchant´┐Że qui s´┐Żouvre avec ce livre. On ne l´┐Ża pas encore referm´┐Że qu´┐Żon ´┐Żprouve d´┐Żj´┐Ż la n´┐Żcessit´┐Ż d´┐Żen parler.

H´┐Żl´┐Żne est ´┐Żpileuse, fille de pas grand-chose, sans autre ambition que celle de demeurer l´┐Żarracheuse de poil la plus douce de son ´┐Żtablissement. Un soir, sa copine Fanny la pousse pas tr´┐Żs gentiment hors de l´┐Żappartement dans lequel elles cohabitaient, nouveau Jules oblige. Un peu d´┐Żsorient´┐Że mais pas racuni´┐Żre, elle trouve refuge chez Blumenfeld, l´┐Żun de ses clients, diamantaire homosexuel et fervent consommateur de chirurgie esth´┐Żtique. Celui-ci h´┐Żberge ´┐Żgalement un tout jeune homme trouv´┐Ż sur le trottoir par hasard, Schlomo, avec qui H´┐Żl´┐Żne va partager la chambre d´┐Żamis. Blumenfeld attend alors son bel amant Simon, parti en vagabondage pour cause de jalousie consciente et mal plac´┐Że qu´┐Żil a le courage de souhaiter gu´┐Żrir au loin. H´┐Żl´┐Żne, Blumenfeld, Schlomo, et la m´┐Żre de Simon, Ren´┐Że, flanqu´┐Że de son amie Dominique, vont vivre quelques heures ensemble, dans l´┐Żespoir du retour de l´┐Żenvol´┐Ż ; d´┐Żcouvrir peu ´┐Ż peu des pans de leurs pass´┐Żs respectifs.

Mille histoires se d´┐Żroulent et se tissent comme un grand tapis m´┐Żditerran´┐Żen, color´┐Ż et chaleureux, sans lien mais sans discontinuit´┐Ż : H´┐Żl´┐Żne et le salon de coiffure terne de ses parents, son vide amoureux et existentiel, sa r´┐Żcente d´┐Żvotion aux autres ; les graves p´┐Żch´┐Żs d´┐Żun Schlomo mystique amen´┐Ż ´┐Ż remettre en cause l´┐Żexistence de Dieu et ´┐Ż le braver personnellement ; le mariage de Blumenfeld puis son histoire avec Simon, les transformations d´┐Żun visage qui veut renouer avec la primitivit´┐Ż de ses instincts ; l´┐Żenfance de Simon enfin, et celle de sa m´┐Żre, cette petite sardine d´┐Żbarrass´┐Że de tous les jougs par l´┐Ż´┐Żcriture.

Toutes ces figures sont attachantes, pourvues de personnalit´┐Żs fortes et singuli´┐Żres, dot´┐Żes de vie. On entend battre leurs c´┐Żurs au fil de ces 182 pages qui se lisent en une traite. Une atmosph´┐Żre qui ferait presque penser ´┐Ż un savant dosage de V´┐Żnus Beaut´┐Ż Institut et d´┐ŻAm´┐Żlie Poulain, de par la na´┐Żvet´┐Ż et la simplicit´┐Ż pleines de gr´┐Żce du personnage d´┐ŻH´┐Żl´┐Żne, qui vient se m´┐Żler de tout, moiti´┐Ż par hasard moiti´┐Ż par amour de l´┐Żautre. M´┐Żlange de genres ´┐Żgalement avec cette atmosph´┐Żre ´┐Ż la fois gouailleuse et dramatico-dr´┐Żlatique de La v´┐Żrit´┐Ż si je mens. Tout se passe rue des Rosiers, avec en filigrane l´┐Żinterrogation sur les rites et croyances jud´┐Żo-chr´┐Żtiennes, avec pour toile de fond un amour presque incestueux mais pur, interdit mais incondamnable tant il est sinc´┐Żre. On retrouve dans Le fils de la sardine tout le rythme d´┐Żun ´┐Żcrivain du Marais, sarcastique mais amoureux de son peuple, et des rues de Montmartre, petites, sombres mais aussi ensoleill´┐Żes, emplies d´┐Żun charme po´┐Żtique fou.

Un beau d´┐Żnouement, assez inattendu, grave alors que le reste se voulait l´┐Żger, mais dot´┐Ż d´┐Żune symbolique originale. Encore un plus ´┐Ż mettre ´┐Ż l´┐Żactif d´┐ŻIlan Duran Cohen : le jeu de pronoms ´┐Ż H´┐Żl´┐Żne ´┐Żtant le narrateur ´┐Ż dont le Je s´┐Żefface lorsque les probl´┐Żmatiques des autres protagonistes sont mises en lumi´┐Żre. Comme si H´┐Żl´┐Żne savait en ne sachant pas, et donc tout en ne jugeant pas, et en laissant toute l´┐Żampleur n´┐Żcessaire aux d´┐Żploiements romanesques de Simon, Blumenfeld, Schlomo et Ren´┐Że. Un des meilleurs ´┐Żcrits de la rentr´┐Że.

J. L. N.



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |