#112 - Du 14 octobre au 05 novembre 2008

Actu Entretiens Zoom Portraits Extraits

  Le D´┐Żcembre pour Zone  
  Cusset , Goncourt des lyc´┐Żens  
  Renaudot pour Mon´┐Żnembo  
  Goncourt pour Rahimi, la P.O.L position  
  Le Flore pour Garcia  
  Mort de l'´┐Żcrivain am´┐Żricain Michael Crichton  
  Femina et Medicis: c´┐Żt´┐Ż ´┐Żtrangers  
  Melnitz et Vollmann meilleurs ´┐Żtrangers  
  Blas de Robl´┐Żs M´┐Żdicis´┐Ż  
  Chateaureynaud a de l'Imaginaire  

inscription
d´┐Żsinscription
 
Munich, ann´┐Że z´┐Żro

 Apr´┐Żs-guerre
Gert Ledig
Zulma
Prix éditeur
16.00 euros

Deux ans apr´┐Żs Sous les bombes, remarqu´┐Ż pour la
peinture r´┐Żaliste et crue qu´┐Żil offrait d´┐Żune Allemagne en prise
aux bombardements, les ´┐Żditions Zulma publient la suite ou le
contrepoint de ce r´┐Żcit fortement controvers´┐Ż ´┐Ż sa sortie en
Allemagne en 1956.


Si les guerres mondiales ont et continuent de fournir leur lot
pl´┐Żthorique de mati´┐Żre romanesque ou documentaire, le lecteur
demeure relativement peu coutumier du point de vue
germanique sur cette p´┐Żriode. Exprim´┐Ż de surcro´┐Żt par un
Allemand, il demeure une raret´┐Ż. Question de d´┐Żcence
certainement, de respect de la m´┐Żmoire des victimes
extermin´┐Żes par nombre de d´┐Żtenteurs de cette nationalit´┐Ż.
C´┐Żest pourtant au sein de son propre pays que Gert Ledig s´┐Żest
vu opposer de nombreuses critiques lorsque est paru
Apr´┐Żs-guerre, onze ans apr´┐Żs la guerre justement. Pas
assez complaisant, trop pessimiste envers les m´┐Żurs et les
aspirations de ses concitoyens ? Le travail de deuil prend du
temps et les ann´┐Żes 90 lui ont r´┐Żserv´┐Ż un accueil plus favorable,
qui nous permet ´┐Ż pr´┐Żsent ´┐Ż notre tour d´┐Żen prendre
connaissance. Outre sa provenance g´┐Żographique, l´┐Żoriginalit´┐Ż
de ce roman tient ´┐Żgalement ´┐Ż la p´┐Żriode retenue comme trame
de fond de ce r´┐Żcit dont l´┐Żinconnu qu´┐Żil repr´┐Żsente pour le lecteur
fran´┐Żais est ´┐Ż la mesure de l´┐Żincertitude des destin´┐Żes des
protagonistes. Combats et d´┐Żportations nous ont en effet ´┐Żt´┐Ż
narr´┐Żs ´┐Ż maintes reprises. En revanche, l´┐Żimm´┐Żdiat entre-deux
de l´┐Żoccupation et de la reconstruction nous est moins familier.
D´┐Żo´┐Ż le doute et le malaise qui pr´┐Żdominent.

Apr´┐Żs-guerre vraiment?

Automne 1945 donc. Les combats ont officiellement cess´┐Ż mais
des r´┐Żsidus de conflits et s´┐Żquelles mat´┐Żrielles demeurent
´┐Żminemment perceptibles, comme autant de rappels de la
proximit´┐Ż des ´┐Żv´┐Żnements et de la nature per´┐Żue comme "
ennemie " du lieu retenu. Munich d´┐Żailleurs: la ville est nomm´┐Że
et c´┐Żest une premi´┐Żre dans l´┐Żoeuvre de Ledig. Plut´┐Żt que les
somptuosit´┐Żs de cette m´┐Żtropole historique, ce sont les tr´┐Żfonds
d´┐Żun v´┐Żritable no man´┐Żs land que l´┐Żon d´┐Żcouvre. ´┐Ż l´┐Żimage d´┐Żun
pays en perdition, cette ville semble vid´┐Że de tout caract´┐Żre
urbain et humain, comme d´┐Żsoss´┐Że par les destructions et
l´┐Żoccupation am´┐Żricaine ´┐Ż laquelle elle est soumise. Aucune
amorce de reconstruction n´┐Żest encore pos´┐Że ni m´┐Żme
envisag´┐Że. Bien au contraire, " les Am´┐Żricains ont enlev´┐Ż les
noms des rues "
. Un d´┐Żtail parmi d´┐Żautres peut-´┐Żtre, mais
n´┐Żanmoins profond´┐Żment r´┐Żv´┐Żlateur d´┐Żune volont´┐Ż de faire table
rase d´┐Żun certain pass´┐Ż.
Au sein de cet univers oppressant, plus proche d´┐Żune prison ´┐Ż
ciel ouvert (en t´┐Żmoignent les fr´┐Żquentes d´┐Żmarcations
marqu´┐Żes par des barbel´┐Żs) que d´┐Żun cocon protecteur,
surgissent donc quelques personnages d´┐Żboussol´┐Żs aussi
bien g´┐Żographiquement que moralement, qui
s´┐Żastreignent ´┐Ż conserver un semblant d´┐Żactivit´┐Żs sociales et de
poser les jalons d´┐Żune potentielle nouvelle existence. Le tout
dans une atmosph´┐Żre ´┐Żtouffante entretenue par un cadre
narratif o´┐Ż se succ´┐Żdent des huis clos au sein d´┐Żespaces
relativement ferm´┐Żs. Probable avatar d´┐Żun r´┐Żcit initialement
pr´┐Żvu pour une adaptation th´┐Ż´┐Żtrale, mais ´┐Żgalement outil de
mise en sc´┐Żne profond´┐Żment signifiant et r´┐Żv´┐Żlateur de la
persistance d´┐Żune tension sous-jacente.

" G´┐Żn´┐Żration foutue "

C´┐Żest donc dans un tel cadre qu´┐Ż´┐Żvoluent les rescap´┐Żs
munichois. Rescap´┐Żs d´┐Żailleurs eux-m´┐Żmes parcellaires
puisque irr´┐Żm´┐Żdiablement marqu´┐Żs et mutil´┐Żs par la guerre.
Edel le peintre y a perdu quelques dents et sa main droite en est
rest´┐Że paralys´┐Że. Son ami Robert, il y a laiss´┐Ż deux doigts.
Quant ´┐Ż Hai, ses incessants trafics ne cessent de lui meurtrir
les jambes. ´┐Żcho direct aux propres mutilations de Gert Ledig,
ces blessures symbolisent avant tout les stigmates d´┐Żun pass´┐Ż
d´┐Żsormais r´┐Żvolu qu´┐Żils ne parviennent pas ´┐Ż surmonter. " La
guerre n´┐Żest pas finie pour Ha´┐Ż . " Malgr´┐Ż une sinc´┐Żre volont´┐Ż de
d´┐Żpassement d´┐Żun pass´┐Ż national obscur, c´┐Żest en effet au
mode op´┐Żratoire de la gu´┐Żrilla que les amis empruntent leurs
m´┐Żthodes de subsistance. Car dans cet univers en d´┐Żcr´┐Żpitude,
tout service se monnaye, et si une incontestable nostalgie du
sentiment affleure en chacun d´┐Żeux, le r´┐Żflexe et l´┐Żinstinct
l´┐Żemportent. Alors, tandis que les jeunes femmes se prostituent,
les hommes trafiquent pour leur survie et complotent par
engagement.
Au-del´┐Ż du pur instinct pourtant c´┐Żest bien de la reconstruction
morale des ´┐Żtres dans un tel contexte qu´┐Żil est question.
Comment survivre, r´┐Żaffirmer son humanit´┐Ż et redonner un sens
´┐Ż son existence dans une atmosph´┐Żre aussi d´┐Żl´┐Żt´┐Żre et alors
m´┐Żme que l´┐Żon est sans cesse consid´┐Żr´┐Ż comme suspect et
´┐Żtranger dans sa propre ville ?
Les plus jeunes figurent ´┐Żvidemment en premi´┐Żre ligne de ceux
qui auront ´┐Ż porter le processus de
reconstruction-r´┐Żappropriation de l´┐Żidentit´┐Ż et du
territoire nationaux. Mais c´┐Żest bien l´┐Żensemble des classes
d´┐Ż´┐Żge qui se
trouvent pareillement d´┐Żmunies et traumatis´┐Żes. Le peu d´┐Ż´┐Żtres
crois´┐Żs par Robert dans le cadre d´┐Ż´┐Żchanges purement
utilitaires sont autant d´┐Ż´┐Żtres sans destins recroquevill´┐Żs sur les
spectres des proches qu´┐Żils ont perdus mais dont ils esp´┐Żrent
obsessionnellement le retour. Ainsi, au-del´┐Ż du parcours
particulier des trois personnages masculins, c´┐Żest bien du
devenir d´┐Żune nation d´┐Żboussol´┐Że qu´┐Żil est ici question.

Sans complaisance aucune pour ses compatriotes (Ledig
lui-m´┐Żme meurtri par le conflit entretient l´┐Żambigu´┐Żt´┐Ż quant ´┐Ż la
nature de l´┐Żimplication de Hai et de ses comparses dans les
camps de la mort), il s´┐Żefforce de souligner le caract´┐Żre malgr´┐Ż
tout profond´┐Żment humain de ces ´┐Żtres. Imperceptiblement l´┐Żon
est conduit ´┐Ż s´┐Żinterroger sur notre propre comportement dans
une telle situation. Tous les Allemands n´┐Ż´┐Żtaient ´┐Żvidemment
pas des bourreaux ni m´┐Żme des complices du nazisme. Quant
´┐Ż ceux qui l´┐Ż´┐Żtaient, plut´┐Żt que de les stigmatiser de fa´┐Żon
manich´┐Żenne, demandons-nous dans quelle mesure ils
diff´┐Żraient des autres et ce qui a pu les faire basculer dans une
telle horreur et d´┐Żmesure ; ce qui est bien plus d´┐Żrangeant.
Telle est la force de ce roman qui parvient ´┐Ż d´┐Żpasser le cadre
d´┐Żune situation historique extr´┐Żmement connot´┐Że et du parcours
de trois hommes ordinaires pour sugg´┐Żrer en finesse des
r´┐Żflexions dans lesquelles il peut ´┐Żtre b´┐Żn´┐Żfique de se plonger,
en mati´┐Żre d´┐Żengagement, d´┐Żattachement ´┐Ż la patrie qui peut
pousser l´┐Żhomme dans ses retranchements les plus profonds
face ´┐Ż certaines circonstances extraordinaires, et m´┐Żme
d´┐Żexistentialisme.

Apr´┐Żs guerre, donc, mais avant quoi ? Entre les non-dits du
pass´┐Ż et l´┐Żincertitude de l´┐Żavenir, certains y laissent leur peau
tandis que d´┐Żautres, parvenant ´┐Ż renouer des contacts
constructifs avec leurs prochains, entrevoient une lueur d´┐Żespoir.
Nul fatalisme ni victimisation donc ; simplement humain.

Laurence Bourgeon



 
B´┐Żtes sans patrie
Uzodinma Iweala 
Sans elle
Alma Brami 
Crack
Tristan Jordis 
Son absence
Justine AUGIER 
Tribus modernes
J´┐Żr´┐Żme Baccelli 
Mill´┐Żnaire ´┐Ż Belgrade
Vladimir Pistalo 
Une jolie fille rien que pour moi
Aur´┐Żlie Antolini 
Festino ! Festino !
Elodie Issartel 
La porte des Enfers
Laurent Gaud´┐Ż 
Jerusalem
Gon´┐Żalo M. Tavares 
Lacrimosa
R´┐Żgis Jauffret 
H´┐Żros, personnages et magiciens
Vincent Ravalec 
L´┐Ż o´┐Ż vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya 
Crossfire
Miyuki Miyabe 
Keith Me
Amanda Sthers 
  ARCHIVES
 
contact | © 2000-2008  Zone littéraire |