Zone Littéraire: Chroniques et actualité littéraire

Switch to desktop

Mon CV dans ta gueule

Jeune diplômé cherche sens à son diplôme et place dans la société...

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on reçoit ce livre en pleine figure : l'auteur inflige à son lecteur le point de vue subjectif du jeune diplômé perdu dans un univers sans emploi. A en devenir fou. D'ailleurs, tout commence dans un hôpital psychiatrique. C'est sous forme de flash back qu'on découvre la vie banale de ce jeune homme bien sous tous rapports: Martin Chasseur. Bac + 5 Finance en poche, il se confronte avec le marché du travail avec plein de la bonne volonté...au début seulement. Car il finit par accepter une place d'intérimaire (saisir à longueur de journées des bons de réception dans une entreprise pharmaceutique) : métro, boulot, dodo...la vie sociale de Martin se résume au débit continu de sa lucarne télévisuelle et aux visites de son seul ami, Thomas. Aussi bac + 5. Mais lui refuse catégoriquement de céder au système pour n'importe quel job. Au chômage donc, à la dérive en ne pensant qu'à faire payer aux actifs leur manque de solidarité.

Il imagine en effet les scénarios les plus retors pour se venger de l'impudence des DRH, et fomente les stratagèmes les plus terribles pour éliminer les personnes en poste et occuper leur place... Thomas est la mauvaise conscience de Martin, qui ne veut pourtant pas se laisser convaincre. Tenté parfois par ce discours vindicatif, Martin va rompre un temps avec ses idées noires : sa vie change grâce à l'arrivée d'un ange. Une stagiaire nommée Gabrielle débarque un jour dans son service et le ravit complètement. Ils vont vivre ensemble un belle histoire d'amour, elle aussi rattrapée par la violence d'une société trop rigide...

Cette idylle est bien la seule lueur qui illumine le livre, empli des dysfonctionnements d'une société génératrice de diplômés sans avenir. Comble de malchance, l'usine où travaillent Martin et Gabrielle est en train de préparer le lancement d'un médicament neuroleptique révolutionnaire qui calme toutes les révoltes sociales: le " Béatan ".
Le tableau est très réaliste et les personnages attachants. Alain Wegsheider signe enfin ici avec beaucoup de pertinence le livre de toute une génération désenchantée...

Karima Ouadia

Mon CV dans ta gueule
Alain Wegscheider
Ed. Editions Pérelle
217 p / 16 €
ISBN: 2844400027
Dernière modification le Sunday, 28 August 2011 19:39
Plus dans cette catégorie : « Soeurs Miroirs et fumée »

Zone Littéraire - 2011 - Tous droits réservés

Top Desktop version