L'équipe Zone

Pour ceux qui en douteraient encore, la saison de la rentrée littéraire est bien ouverte. Et avec elle, ses sélections pour les prestigieux prix décernés en novembre. Les jurés du prix Goncourt ont ouvert le bal en publiant le 6 septembre une liste de quinze romans français:

- Stéphane Audeguy, [email protected] (Gallimard)

- Emmanuel Carrère, Limonov (P.O.L)

- Sorj Chalandon, Retour à Killybegs (Grasset)

- Charles Dantzig, Dans un avion pour Caracas (Grasset)

- David Foenkinos, Les souvenirs (Gallimard)

- Alexis Jenni, L'Art français de la guerre (Gallimard)

- Simon Libérati, Jayne Mansfield 1967 (Grasset)

- Ali Magoudi, Un sujet français (Albin Michel)

- Carole Martinez, Du Domaine des Murmures (Gallimard)

- Véronique Ovaldé, Des vies d'oiseaux (L'Olivier)

- Eric Reinhardt, Le Système Victoria (Stock)

- Romain Slocombe, Monsieur le Commandant (Nil)

- Morgan Sportès, Tout, tout de suite (Fayard)

- Lyonel Trouillot, La belle amour humaine (Actes Sud)

- Delphine de Vigan, Rien ne s'oppose à la nuit (JC Lattès)

Prochains rendez-vous les 4 et 25 octobre avant le verdict le 2 novembre.

Source: Livres Hebdo

Read more...

Comme chaque année, en amont et en marge des prix littéraires, la Fnac a réuni 500 de ses libraires et 400 de ses adhérents qui ont établi une liste de 30 romans issus de la rentrée littéraire. Parmi eux, ils ont distingué le roman de Delphine de Vigan, Plus rien ne s'oppose à la nuit (Lattès) qui a ainsi obtenu le prix du roman Fnac 2011 après Purge de Sofi Oksanen, pirmé l'an dernier avant d'obtenir le prix Femina étranger.

Source: Livres Hebdo

Read more...

Les librairies Virgin font aussi leur rentrée. En partenariat avec le magazine Lire, elles ont attribué à John Burnside le prix Lire-Virgin 2011 pour son dernier roman, Scintillation (Métailié). Il a été distingué parmi une liste de 30 romans, français et étrangers, retenus parmi les parutions de cette rentrée littéraire:

Des vies d’oiseaux de Véronique Ovaldé (L’Olivier)
Les souvenirs de David Foenkinos (Gallimard)
Le dernier testament de Ben Zion Avrohom de James Frey (Flammarion)
Hymne de Lydie Salvayre (Seuil)
Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan (JC Lattès)
Mr.Peanut d’Adam Ross (10/18)
Bienvenue à Oakland de Eric Miles Williamson (Fayard)
En mémoire de la forêt de Charles T. Powers (Sonatine)
Retour à Killybegs de Sorj Chalandon (Grasset)
Eux sur la photo de Hélène Gestern (Arléa)
La femme et l’ours de Philippe Jaenada (Grasset)
Juste avant de Fanny Saintenoy (Flammarion)
Les Bois de Sawgamet de Alexi Zentner (JC Lattès)
Le pacte des vierges de Vanessa Schneider (Stock)
Avant le silence des forêts de Lilyane Beauquel (Gallimard)
Limonov de Emmanuel Carrère (P.O.L)
Les Morues de Titiou Lecoq (Au Diable Vauvert)
Ce qu’on peut lire dans l’air de Dinaw Mengestu (Albin Michel)
Opium Poppy de Hubert Haddad (Zulma)
La zonzon d’Alain Guyard (Le Dilettante)
Le Ravissement de Britney Spears de Jean Rolin (P.O.L)
Mingus Mood de William Memlouk (Julliard)
Du domaine des murmures de Carole Martinez (Gallimard)
Julian de Robert Charles Wilson (Denoël)
Barroco tropical de José Eduardo Agualusa (Métailié)
Héritage de Nicholas Shakespeare (Grasset)
Désolations de David Vann (Gallmeister)
Eléctrico W de Hervé Le Tellier (JC Lattès)
Accabadora de Michela Murgia (Seuil)
L’art français de la guerre d'Alexis Jenni (Gallimard)

Read more...

Le festival de cinéma américain de Deauville ne néglige pas la littérature. Chaque année depuis 1976, il distingue  un écrivain américain ou français qui parle de l'Amérique avec "humour, dérision ou gravité". Après Joyce Carol Oates pour Blonde (Stock) en 2010, c'est Michael Collins qui reçoit cette année le prix littéraire Lucien Barrière pour Minuit dans une vie parfaite (Christian Bourgois éditeur).

Read more...

Le prix Wepler-Fondation La Poste a révélé les 12 romans autour desquels débattront les jurés de sa 14ème édition. Les membres de ce jury tournant veilleront, comme chaque année, à récompenser des auteurs qui explorent "sans limite aucune les territoires de la création romanesque, en prenant – au prix parfois d’une certaine marginalisation – le risque d’une langue neuve".

Retenus cette année pour répondre à ces caractéristiques:

Jean-Christophe Bailly, Le dépaysement : voyages en France, Seuil

Lilyane Beauquel, Avant le silence des forêts, Gallimard

Nicolas Bouyssi, S'autodétruire et les enfants, P. O. L

Sylvain Coher, Carénage, Actes Sud

Kamel Daoud, Le Minotaure 504, Sabine Wespieser

Patrick Deville, Kampuchéa, Seuil

François Dominique, Solène, Verdier

Alain Jaubert, Tableaux noirs, Gallimard

Philippe Lançon, Les îles, Éditions Jean-Claude Lattès

Éric Laurrent, Les découvertes, Éditions de Minuit

Lorette Nobécourt, Grâce leur soit rendue, Grasset

Sophie Schulze, Allée 7, rangée 38, Éditions Léo Scheer

Verdict pour du prix et de la mention spéciale qui sera accordée à un livre pour son caractère inclassable le 14 novembre.

Read more...

Info, intox ou énorme opération de communication orchestrée par l'auteur primé par le Goncourt en 2010? Quoi qu'il en soit, le buzz est lancé. La nouvelle est apparue sur le site d'informations Bloomberg.com: alors que Michel Houellebecq devait entamer une tournée de promotion pour la sortie de l'édition néerlandaise de La Carte et le territoire, l'écrivain, pourtant peu coutumier de ce type d'annulation, demeure injoignable. La tournée, prévoyant des lectures publiques à Amsterdam, La Haye et Bruxelles du 12 au 15 septembre, est désormais fichue. Aucune disparition n'a été signalée à la police jusqu'à ce jour. Là de tant de sollicitations, Houellebecq aurait-il décidé de disparaître subitement dans la nature pour fuir la compagnie des hommes? Une rumeur émanant des réseaux sociaux est cependant venue amplifier l'inquiétude des organisateurs, de son agent et de son éditeur: Houellebecq aurait été enlevé par Al Qaeda! Affolement des tweets et autres posts... Info ou intox donc? Impossible de se prononcer à l'heure qu'il est, mais la vérification des sources va se révéler se plus en plus nécessaire si le mystère s'épaissit...

Source: Rue 89

Read more...

zoneZone littéraire existe depuis 2001 et rassemble une équipe de journalistes au service de la littérature ! Pour toute information complémentaire, envoyer un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Télécharger la plaquette de présentation

Zone littéraire c'est un nouveau regard sur la littérature. Avec pour credo le poème de Guillaume Apollinaire, Zone (« À la fin tu es las de ce monde ancien… »). Il s’agit bien ici de s’intéresser à la nouvelle littérature française et internationale. Comment en ce début de siècle le roman se renouvelle-t-il ? Qui seront les auteurs de demain ? Il faut abandonner le dogme académique pour défendre le coup de coeur littéraire, en toute subjectivité.

Le livre n’est pas qu’une oeuvre. Zone littéraire s’est donc toujours intéressé au monde de l’édition. Qui sont les maillons de la chaîne littéraire ? Comment s’imbriquent-ils ? À travers plusieurs rubriques comme la Bibliothèque idéale, les Dessous du livre, Zone met le projecteur sur l’édition en général et les livres en particulier.

Equipe
Rédacteur en chef : Charles Patin O'Coohoon
Rédacteurs en chef adjoints : Maïa Gabily, Laurent Simon, Laurence Bourgeon
Rédacteurs : Doreen Bodin, Julien Canaux, Olivia Michel, Camille Paulian, Ellen Salvi
Webmaster: Nicolas Wintrebert

Zone littéraire
| A la fin tu es las de ce monde ancien |
www.zone-litteraire.com
3 place Violet
75 015 Paris

 

Ils ont intégré la Zone

Olivier Adam,
David Foenkinos, Chloé Delaume,
Arno Bertina, Arnaud Cathrine,
Max Monnehay,
Jacques Gamblin, Vincent Ravalec,
Philippe Besson, Virginie Despentes,
Maurice G. Dantec,
Gideon Defoe, Karin Tuil,
Ornella Vorpsi, Poppy Z. Brite,
Christophe Donner,
Eric Bénier-Bürckel,
Chuck Palahniuk, Aurélien Recoing
James Frey, Richard Powers
William Gibson
Hédi Kaddour, Patrick Grainville

(…)

Read more...

Vous ! Oui, vous ! Lâchez tout de suite ce Marc Lévy et venez contempler la sélection été 2009/2010 de Zone littéraire, qui vous permettra de bronzer avec génie en attendant la rentrée de septembre, que l'on prédit très orageuse. Alors que vous soyez échancré(e), aventureus(e), barjot ou mélo, voilà de quoi occuper la disette intellectuelle qui sévit entre juillet et août à l'heure où les plus chanceux des auteurs préparent leurs junkets sur l'Île de Ré pendant que les moins bien lotis comptent sur les récoltes de leur balcon potager pour accumuler des vitamines avant l'hiver. " Qui dit étude dit travail / Qui dit taf te dit les thunes / Qui dit argent dit dépenses / Qui dit crédit dit créance " Alors ? Alors, on lit.

Read more...
Array
Read more...
Array
Read more...
Subscribe to this RSS feed
Log in